A l'occasion de notre semaine solidaire, quoi de plus normal de consacrer notre top 10 de la semaine aux meilleures publicités d'associations ? Entre humour noir, campagnes coup de poing et génie créatif, on vous propose un tour d'horizon des meilleures campagnes d'affichage en France et dans le monde de ces dernières années.

1 / Inhumain et inefficace

Pour sa campagne conte la torture, Amnesty international Belgique utilise les visages défigurés de 3 icônes et nous montre que, « en plus d'être inhumaine, la torture est inefficace ».

Vous imaginez Iggy Pop louer les mérites de Justin Bieber, le dalaï-lama prôner la luxure ou Karl Lagerfeld faire une ode au combo chemise hawaïenne / tongues ? « torturez un homme et il vous racontera n'importe quoi ».

campagne torture Amnesty International

2/ Soyez acteur de la révolution énergétique

Retour sur une campagne marquante de l'association Green Peace qui n'est certes, pas la plus connue, mais une de nos préférées. Car c'est grâce à une stratégie de communication 360° passant part de multiples actions online et offline que Green Peace entendait nous faire participer à la révolution énergétique en lançant cette campagne en 2007. Au programme, de l'affichage, de la vidéo, un site web et un blog dédié à la campagne, de l'événementiel ou encore des appels à des actions militantes : l'association ne veut pas seulement nous mobiliser mais nous faire agir !

On aime le message optimiste (chose assez rare dans les campagnes de Green Peace) qui donne l'espoir d'un monde viable pour nos générations futures : It's not too late (il n'est pas trop tard).

Green peace It's not too late

« Demande à ton papa pourquoi conduire un 4x4 est plus important que d'avoir un air propre lorsque l'on sera grand »

Green Peace it's not too late

« Demande à ta maman pourquoi il n'y aura plus de poissons dans la mer quand tu seras grande »

Green Peace it's not too late

« demande à tes parents pourquoi tu dois partager tes jouets alors qu'ils ne partagent pas leur voiture » (« to share your car », partager sa voiture, fait référence au « car sharing », le covoiturage. ndlr)

Green Peace it's not too late

« Demande à tes parents où les singes devront vivre quand il n'y aura plus de jungles »

Green Peace it's not too late

« demande à ta maman pourquoi tu devras porter un masque à gaz quand tu auras son âge »

3/ Une campagne de publicité que seuls les enfants peuvent voir

L'année dernière, la fondation espagnole Anar utilisait un système d'affichage novateur pour sa campagne contre la maltraitance des enfants.

L'idée part d'une problématique simple  : Comment faire en sorte que le message parvienne à la cible (les enfants battus) même si celle ci est accompagnée par son agresseur ? Pour y répondre, l'association a utilisé une technologie permettant aux affiches de dévoiler leur message uniquement en deçà d'une certaine taille, (1m35 pour être exact, la taille moyenne d'un enfant de 10 ans). Comment ? Grâce à un filtre lenticulaire qui redirige les rayons lumineux vers le bas. Ainsi, si un adulte ne verra que le visage d'un petit garçon normal et le message « parfois, la maltraitance n'est visible que par l'enfant qui la subit », un enfant, lui, verra le visage du petit garçon amoché avec un message s'ajoutant au premier « si quelqu'un te fait du mal, appelle nous, nous t'aiderons ».

maltraitant enfants

maltraitant enfants

4/ En CDI et sans logement

On vous en parlait déjà la semaine dernière, mais comme on l'aime toujours autant, on vous la remet cette semaine. La dernière campagne de la fondation Abbé Pierre dénonce une facette grave de la situation des mal-logés : quand avoir un emploi n'assure pas un logement décent. Un problème grave contre lequel il est important de s'alarmer.

fondation abbé pierrefondation abbé pierrefondation abbé pierre

5/ Karl Lagerfeld a du style, même en gilet jaune

C'est LE visuel « culte » des campagnes de la sécurité routière : Karl Lagerfeld en gilet jaune. Un concept de communication moins choc que d'autres campagnes de l'association, plus pédagogique et surtout moins violent. Car on peut se demander si les techniques de mise en scène de la mort et du drame ont un réel effet sur les conducteurs, et si l'usage à outrance de ce registre contribue vraiment à marquer les esprits et changer les comportements. Ici, nous avons les ingrédients de base pour un visuel réussi : une personnalité, un trait d'humour mais beaucoup de sérieux et un meilleur taux de mémorisation (oui oui, on mémorise souvent mieux les campagnes utilisant l'humour). Alors, nécessaire le recours au « trash » pour changer les mentalités ?

sécurité routière

6/ Une fois dans la rue, on ne peut plus en sortir

Une campagne qui date un peu, on vous l'accorde, mais ces visuels du samu social illustrent avec brio les difficultés rencontrés par les sans abris. Et nous ne sommes pas les seuls à plébisciter cette campagne : en 2011, pour "la cohérence et l'ensemble de sa communication", cette campagne à été récompensée par le prix du jury lors du Grand Prix de la Communication Solidaire.

samu social

7/ Pas de préservatif, pas de sexe

Place à une campagne plus récente que l'on a trouvé absolument géniale lorsque l'on est tombé dessus dans le métro en allant au boulot. Fin octobre, l'association AIDES change de registre pour illustrer sa lutte contre le VIH. On en parlait pour la sécurité routière, et ici aussi, le ton est moins dramatique et utilise un trait d'humour bien trouvé : transposer au premier degré les frustrations liées à l'absence de sexe. Ainsi, et c'est bien là où réside le coup de maître de cette publicité, l'association fait d'une pierre deux coups : Communiquer sur l'importance de se protéger, mais surtout sur l'importance de s'abstenir en l'absence de préservatif. Enfiler des perles, écosser des petits pois, tricoter... Et vous, c'est quoi votre truc ?

pas de preservatif, pas de sexe

pas de preservatif, pas de sexe

pas de preservatif, pas de sexe

8/ Oui à l'adoption pour tous !

C'était en octobre, et la SPA faisait la promotion de ses portes ouvertes. Pour l'occasion, l'association qui aime les boules de poils à quatre pattes s'amuse avec une actualité polémique pour en faire une publicité mignonne, drôle et légère.

SPA gay friendly

9/ Stop aux violences faites aux femmes

Le 25 novembre, c'était la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et à cette occasion, Benetton nous offre une superbe campagne de soutien.

Cela fait des années que l'enseigne controversée pour ses publicités United Colors of Benetton prend partie pour des causes humanitaires. Cette année, pour célébrer le 25 novembre, la marque nous offre une publicité splendide pour montrer son soutien à Un Women qui lutte pour la défense des droits des femmes. On y voit une femme vêtue d'une robe orange (couleur du 25 novembre) assise entre des hommes la lapidant... De pétales de rose !

Benetton Un women

10/ La publicité controversée de l'association des droits des non-fumeurs

Et on termine ce top 10 avec une publicité contre le tabagisme passif qui a fait grand bruit. C'était en 2010 que l'association des droits des non-fumeurs (l'ADN) défrayait la chronique avec les 3 prints de sa campagne. On y voit des jeunes, assis face à un adulte dans une position suggestive, une cigarette à la bouche pour remplacer l'objet de l'agression. L'image associée au slogan (« fumer, c'est être l'esclave du tabac ») place le tabagisme au même niveau qu'une agression sexuelle dans la mesure où fumer, c'est se soumettre. Un parti pris qui dérange pour une publicité fortement critiquée, mais l'agence BDDP & fils en charge de cette campagne explique cette volonté de choquer. La principale raison eut été que l'ADN n'avait pas un très gros budget pour cette campagne, alors pour palier ce problème budgétaire, l'agence de publicité a conçu la campagne de manière à ce qu'elle devienne la plus virale possible : une solution moins cher que l'achat d'espace publicitaire.

Alors, fausse bonne idée ou coup de génie ?

ADN