small business act

Le « Small business act » est une initiative communautaire datant de 2008 dont l’objectif est de dynamiser le marché européen des PME. Mais comment ça marche?

Chez Comoprint, nous avons voulu en savoir plus sur ce SBA sauveur des PME... 

Pour commencer

Les cinq piliers du SBA :

 - l'accès au financement, car les PME manquent de solutions abordables par rapport à leurs besoins de financement 

 - l'accès aux marchés/internationalisation 

 - l'entrepreneuriat, afin notamment de faire face au chômage élevé chez les jeunes 

 - l'amélioration de la réglementation : ainsi, l'allègement des charges administratives continue de figurer parmi les objectifs prioritaires 

- la formation et la valorisation des compétences des entrepreneurs et du personnel

Le 8 septembre dernier, la Commission européenne a lancé une consultation publique afin de savoir plus précisément ce qu'attendent les petites et moyennes entreprises des futures politiques de l'Union Européenne .

Mis en place en juin 2008, le Small Business Act (SBA), propose un large éventail de mesures visant à faciliter la vie des petites entreprises. Depuis sa création, ce dernier s’est d’ores et déjà révélé être une base solide pour la politique de développement des PME. Etant donné qu’il s’appuie sur l’échange des meilleures pratiques, le soutien à l’internationalisation et à l’esprit d’entreprise ainsi que l’accès au financement, le SBA encourage les États membres à mettre en place des solutions efficaces qui ont fonctionné ailleurs et à proposer eux-mêmes des idées de qualité équivalente. 

Combiné à des initiatives fortes en faveur d'une réglementation intelligente, le SBA a renforcé la capacité des PME de résister à la crise économique.

Le 8 septembre dernier, la Commission européenne a lancé une consultation publique afin de savoir plus précisément ce qu'attendent les petites et moyennes entreprises des futures politiques de l'Union Européenne.

Ferdinando Nelli Feroci, commissaire à l'Industrie et à l'Entrepreneuriat, « invite par conséquent toutes les parties intéressées par les questions concernant les PME à faire connaître leur point de vue. La Commission souhaite entendre vos idées et est prête à écouter vos remarques ».

Une belle initiative pour que les créateurs d’entreprise et les PME ne disparaissent pas !<

La commission prendra fin le 15 décembre prochain alors si vous avez des idées pour aider nos petites entreprises, c’est maintenant !