Quelles émotions génèrent l'utilisation des couleurs d'un logo ? Pourquoi y sommes-nous si sensibles ? Le coût de la création est-il toujours gage d'efficacité ?

Entre données et anecdotes, Comoprint vous propose un petit tour d'horizon du logo, son utilisation et sa portée.

Les couleurs

Les couleurs de certains logos sont parfois plus puissantes que les logos eux même. Par exemple, le rouge de Coca Cola ou les couleurs de Google définissent l'identité même de la marque. Les couleurs peuvent donc devenir les clés du succès de votre marque.

Que votre logo soit rouge et intense, noir et mystérieux, jaune et joyeux chaque couleurs annonce quelque chose au consommateur, et c'est pourquoi il vous faut être particulièrement attentif aux messages que vos couleurs renvoient.

Quelques exemples

• Généralement associé à l'intensité du sang et du feux, le rouge génère un sentiment d'activité. Il renvoie à une idée de passion, d'amour, d'intensité et d'agressivité.

• Le bleu, couleur froide et apaisante s'associe à la profondeur et la stabilité du ciel et de la mer. Cette couleur évoque le calme, la compréhension, la clarté mais aussi la confiance en soi et en l'autre.

• Symbole de l'énergie, de la joie et du soleil, la couleur jaune développe chez le consommateur des sensations de joie, de vivacité et d'énergie.

• Associé à l'harmonie de la nature, le vert se réfère à l'espoir. Cette couleur inclut une idée de calme et de confiance.

• Le violet est associé au luxe de la royauté. Il exprime le « glamour » mais aussi le pouvoir, la nostalgie, la romance, l'introspection.

• Pour le orange Il vous fait vous sentir enthousiaste, créatif, déterminé et mentalement stimulé.

• Le noir est associé à la formalité et au mystère de la nuit. Il exprime le sérieux ainsi qu'une certaine idée du luxe.

• Associé à la féminité, le rose exprime l'amour, la douceur et la sexualité.

• Se référant à principalement à la terre et sa fécondité le marron appelle à la fiabilité et à la dépendance.

Pourquoi un logo est-il un facteur d'influence si important ?

Si un logo est si important pour une entreprise, c'est parce que nous avons une forte propension à le mémoriser, et ce, depuis notre plus jeune âge.

Une université d'Amsterdam a étudié l'impact des logos les plus connus comme McDonald's ou Nike sur 243 enfants âgés de 2 à 8 ans. 

Cette étude montre que l'influence du logo apparaît au plus jeune âge :

• On estime qu'un enfant âgé entre 3 et 5 ans commence à reconnaître le lien entre un logo et le produit auquel il est associé.

• À partir de 7 – 8 ans, un enfant peut se rappeler d'un logo de manière constante.

• Plus étonnant, 67% des enfants de 2 à 3 ans sont capables de relier correctement un logo aux produits associés. Pour les plus de 8 ans ce pourcentage atteint les 100%.

Le prix des marques sur le marché

Vous l'aurez compris, un logo créé forcément de la valeur ajoutée à une marque, qu'il soit graphiquement complexe ou totalement épuré. Pour preuve avec les 10 marques qui ont plus de valeur sur le marché aujourd'hui.

Certains logos comme ceux de Nike, MacDonald ou Apple n'ont même plus besoin d'un gros effort de communication pour être reconnu. On sait reconnaître le logo grâce aux produits et inversement. Dans une récente campagne publicitaire, MacDonald lançait le pari de communiquer ses produits phares sans logo, ni slogan, ni aucun indice sur la marque.

Le coût de la création

Ce sont généralement les logos les plus connus qui ont été conçus et conceptualisés pour des millions de dollars. Et oui, pour être sûr de ne pas risquer de compromettre leur image, les grandes entreprises font appel aux meilleures équipes de professionnels créatifs (Directeurs artistiques, designers,...). Mais le coût de la création peut parfois comprendre celui des critiques.

Parmi les logos les plus chers de cette décennie, on se rappelle du logo des jeux olympiques de Londres de 2012. Son créateur, Wolff Olins avait pour idée de représenter Londres comme une ville moderne et agitée. Mais les critiques se sont multipliées notamment pour le caractère involontairement suggestif de cette création. Mauvais coup de pub pour ce logo à la maudite somme de 665 400 dollars.

Pour 1 million de dollars, le dernier logo de Pepsi avait fait polémique en étant accusé d'être un plagiat du logo de la campagne de Barack Obama en 2008. En justification du coût, la rumeur dit que l'agence en charge de cette création pour Pepsi avait réalisé un document de 27 pages expliquant que ce logo avait été conçu en référence aux œuvres de Da Vinci et faisait écho à la symbolique du Yin-Yan et au ruban de Möbius.

Ces logos qui n'ont rien coûté (ou presque)

Si la création de logo est un réel investissement, certains ont créé le leur sans avoir recours à une agence. Des petites entreprises me direz-vous ? Vous allez être surpris.

Le nouveau design très « flat » du logo de Microsoft a été développé par la team créative interne au groupe en 2012. On dit que cette création aurait coûté entre 250 000 et 500 000 dollars si elle avait été créée par une agence spécialisée.

Le logo original de Google, quant à lui, a été créé par le cofondateur de l'entreprise, Serget Brin. Ce dernier l'aurait même réalisé sur le programme gratuit Gimp ! Pour l'anecdote, son créateur se dit en être fièr, non pas pour son design, mais pour avoir réussi à utiliser le logiciel...

Un dernier exemple, le logo de Coca Cola réalisé par le cofondateur de la compagnie, Frank M. Robinson qui suggéra simplement que les deux « C » feraient l'affaire pour de la publicité. La valeur de la marque est aujourd'hui estimée à 55 milliards de dollars !

D'autres logos vraiment peu coûteux sont aujourd'hui détenus par les plus grands. Autre exemple, le logo de twitter qui n'aurait coûté que 15 dollars... Sur le site IstockPhoto. L'artiste Simon Oxley n'aurait reçu que 6 dollars pour sa création.

Enfin, la fameuse histoire du logo de Nike créé gratuitement en 1971 par un étudiant en Design. Le cofondateur de la marque, Phil Knight n'avait d'ailleurs pas aimé cette réalisation au premier coup d'oeil...