Présentée lors de la Drupa 2016 à Düsseldorf, cette nouvelle machine signée Solema pourrait bien révolutionner le monde de l’édition. De son petit nom Jumpi, elle imprime la tranche des livres en un temps record. Une nouvelle manière de communiquer !

Solema est un constructeur basé en Italie, plus précisément à Bergame depuis une trentaine d’années et spécialisé dans des équipements pour les lignes de production de livres (convoyeurs à bande, déviateurs, empileurs, dépileurs, robots palettiseurs, dépalettiseurs, etc). En présentant à la dernière Drupa son nouveau né, il vient de bousculer les habitudes du monde de l’édition. Avec Jumpi, la tranche des livres ou des magazines peut devenir un vrai support imprimable. Grâce à un système de tampographie, il est possible de créer des motifs ou d’appliquer des couleurs.

Le principe est simple : le livre entre dans la machine avec le côté barbe en haut. Le livre est alors stoppé dans sa course pour pouvoir presser la tranche au maximum et la rendre la plus compacte et plate possible. Ensuite, la machine étant équipée d’une double station de tampographie, il est possible d’imprimer deux couleurs en un seul passage ou de doubler la vitesse de production pour les graphiques monochromes. Jumpi porte bien son nom puisqu’elle imprime à une cadence folle de 75 livres par minutes. Toutes les commandes sont accessibles depuis un écran tactile.

Idéal pour les livres à couverture souple, les ouvrages cartonnées, les catalogues ou les magazines, cette nouvelle manière de communiquer pourrait séduire de nombreux annonceurs de l’industrie graphique et du packaging.