Impression 3D

Démocratisée depuis quelques mois dans le domaine du Design et, dans une moindre mesure, chez les particuliers, l'impression 3D semble être devenue la grosse tendance de cette nouvelle année. Une tendance ? Oui, mais pas seulement : Médecine, alimentaire, architecture.... Les domaines sont multiples et les possibilités infinies. Plus qu'une tendance, un enjeu ?

L'impression 3D s'est déjà largement développée aux Etats Unis où l'on peut imprimer en tridimensionnel et en libre service. Depuis quelques années déjà, des ingénieurs tentent même de développer des techniques comparables à des photomatons pour imprimer 3D. Des prototypes de scanners 3D permettant de reproduire un objet sont également en cours de création.

En Allemagne également, l'entreprise Fabbster a créée une imprimante capable d'imprimer en 3D à partir d'une image créée sur ordinateur.

Si cette tendance se confirme depuis très peu de temps en France, l'imprimerie 3D tend à devenir un enjeu pour les entreprises de plusieurs secteurs. Les imprimantes 3D sont devenues de plus en plus abordables et l'on peut maintenant imprimer 3D en ligne ou chez soi.

Cet engouement pour cette nouvelle technique confirme-t-elle une nouvelle tendance majeure face à laquelle les imprimeurs vont devoir s'adapter ?

Un éventail de possibilités

La technique de l'imprimerie 3D est la même que celle de l'imprimerie classique, seuls les matériaux sont différents. Cette simple variable apporte une multiplicité d'alternatives pour les particuliers et professionnels comme les designers, mais pas seulement. Cette technique peut concerner un large public dans la mesure où les possibilités sont quasi infinies. L'imprimerie 3D peut aussi bien produire des objets d'Art ou de décoration, des clés, des prothèses, implants et divers prototypes.

De plus en plus de professionnels investissent et utilisent cette technique, et pas uniquement dans le secteur même de l'imprimerie :

En décembre 2013, les bureaux de la Poste de Boulogne-Billancourt et de Paris lançaient un projet expérimental d'impression 3D en partenariat avec la société Sculpteo (spécialiste de la 3D). Ce projet, à mi-chemin entre le conseil et le « prêt à imprimer » pourrait bien se développer si il séduit suffisamment.

Le même mois, on voyait à Paris la deuxième édition du 3D printshow, salon exposant des œuvres d'artistes et designers utilisant l'impression 3D. Fort de son succès, le salon ré-ouvrira ses portes en mars 2014.

3D printShow3D printShow

C'est d'ailleurs dans le domaine du design et de l'architecture que l’impression 3D se démocratise le plus, même à très grand format. Certaines imprimantes permettent d'imprimer des objets de décoration et même des maisons sur mesure !

Les possibilités deviennent multiples, voir infinies dans le domaine du design et de l'architecture : Création de modèles 3D avec un stylo 3D, Coques et boîtiers de téléphones portables mis en place par Nokia, consoles de jeux... L'impression 3D en deviendrait presque un enjeu industriel.

Proto House

ici, la Proto House, projet de l'équipe Londonienne d'architectes SoftKill Design

imprimerie 3D,  technologie et innovation

Dans le domaine médical également, l'impression 3D a déjà fait son apparition. La société Biotech, spécialisée dans les implants orthopédiques a investi dans cette technique pour réaliser des implants complexes irréalisables jusqu'alors.

Mais ce n'est pas tout, car l'impression tridimensionnelle permet de créer un tissus pouvant reproduire certaines fonctions du corps humain. Autrement dit, cette technique pourrait remplacer ou compléter des tissus vivants ou d'imprimer directement des tissus humain ! Cette technique est encore à l'état embryonnaire, mais certains planchent sérieusement dessus, notamment une équipe de l'université d'Oxford qui a mis au point une technique pouvant imprimer un tissu capable de s'intégrer et de reproduire certaines fonctions du corps humain.

Même l'alimentaire est concerné : la NASA envisage de travailler sur une conservation très longue durée des aliments en stockant les ingrédients pour les imprimer au dernier moment !

Ce concept n'est pourtant pas nouveau. Il a été mis en place il y a une trentaine d'années par la société 3D Systems France, mais sa démocratisation récente en fait une technologie novatrice et révolutionnaire.

Cette methode boosteur d'avancées technologiques débute fort et s'étend à un champ infini de domaines : alimentaire, architecture, médecine, design, certains pensent à des vêtements... L'impression 3D va-t-elle devenir, à terme, un nouveau mode de fabrication « standard » ?

Pour en savoir plus